Faire le tri dans ma vie…pour mieux voir l’horizon


Souvent nous accumulons de « petits poids » qui finissent par nous casser le dos, nous laissons ainsi notre vue être obstruée par une infinité de petites distractions, qui finissent par détourner notre regard, nous éloigner de notre but et diluer notre motivation.

C’est pourtant un constat simple : si mon bureau est encombré de jeux et de distractions, mon attention est plus facilement détournée de mon travail. La réciproque n’est pas forcément vraie : ce n’est pas parce qu’il n’y a rien sur mon bureau que je suis 100% concentrée. L’esprit n’est pas aussi binaire.

Mais donc, qu’est-ce qui me distrait, au quotidien ?

Un milliard de choses. Des sollicitations multiples, et inutiles.

Ce sont par exemple, les notifications qui s’entassent sur l’écran d’accueil de mon téléphone, de mon ordinateur ou qui me sont envoyées tout au long de la journée.

Ce sont aussi toutes les tâches que je remets à plus tard, comme si j’avais une boîte à corvées, comme si je prenais effectivement le temps, dans ma semaine, de m’arrêter pour faire toute une série de tâches remises à plus tard.

Mon assistante personnelle est débordée

C’est comme si j’avais un double de moi-même que je prenais pour mon assistante personnelle. Je lui fais des listes, je lui donne des pense-bêtes, à elle de faire le boulot.

Mais je ne reviens jamais vérifier que c’est fait.

Je procrastine, comme tout le monde. Mais je n’aime pas cette sensation de procrastiner. C’est du temps et de l’énergie que je perds, parce que je ne tire aucune satisfaction de ce processus.

Alors, comment sortir de ce cercle vicieux ?

Voici déjà quelques clés de solutions.

Faire le tri dans les notifications

Est-ce que vous laisseriez quelqu’un vous couper la parole comme vous laissez votre téléphone vous interrompre tout au long de la journée ?

Alors, pourquoi est-ce que vous octroyez ce droit à votre téléphone ? Et surtout, quand vous prenez conscience de quels types d’interruptions vous subissez. Est-ce plus important que ce que vous étiez en train de faire ?

N’est ce pas le moment de virer toutes les notifications de votre téléphone ?

Ainsi vous pourrez aller jeter un œil quand vous aurez du temps, quand vous attendez une réponse, … quand VOUS le décidez

Même si vous ne commencez que par laissez votre téléphone vous interrompre lorsque vous avez un appel ou lorsque vous recevez un SMS. Cela limitera déjà considérablement les interruptions intempestives.

Faire le tri dans mes tiroirs

Est-ce que vous aussi vous avez parfois l’impression de manquer de place ? D’avoir des pièces, des armoires ou des tiroirs encombrés ? Est-ce que tout ce qui encombre vos placards vous est encore utile ?

Des vêtements que vous ne mettez plus, des livres que vous n’ouvrez pas, des reliques et des bibelots que vous conservez de vos souvenirs…

Avez-vous encore besoin de ça. L’air de rien tout cela vous encombre.

Nous avons tous besoin d’espace, de place pour réfléchir et grandir.

Et si vous n’aviez pas besoin d’un millier de petites ancres qui vous raccrochent au passé.

Faire le tri dans vos placards, dans vos espaces, c’est aussi faire le tri dans votre vie : ce sont des travaux pratiques, ni plus ni moins.

Si vous arrivez à trouver la force et la motivation de faire de la place dans votre chez-vous, vous trouverez probablement aussi celle de faire de la place dans votre esprit.

Faire le tri dans mon esprit

Est-ce qu’il vous arrive souvent de prendre beaucoup de temps (et d’énergie) à resasser vos pensées ?

De vous refaire le film de vos erreurs, et ne parlons même pas de celui de vos échecs ?

Souvent nous nous évadons dans nos souvenirs, comme lorsque nous feuilletons avec nostalgie un album photo.

Nous nous encombrant la tête de choses à faire et de bons plans, sans nous laisser le temps ni les moyens d’établir des plans concrets, puis de les mettre en œuvre.

Bref, nous rêvons au passé, nous rêvons au futur, et ce faisant, nous oublions de vivre au présent.

Ce n’est finalement pas plus compliqué de trier ses pensées que de trier ses chaussettes.

Personnellement, je m’y prends un peu de la même façon : en jetant celles qui sont orphelines, trop vieilles, trouées, de mauvaise qualité.

Je ne garde que celles qui pourront m’emmener loin, et tenir la distance.

Et c’est en faisant le tri dans tout ce qui fait actuellement partie de ma vie que j’arriverai à visualiser plus clairement ce qui est essentiel, important pour moi, à mes yeux.

Et vous êtes-vous prêts à faire ces tris ? Avez-vous besoin d’un coup de pouce ? 


Votre Espace Vitaléveil vous propose des consultations en développement personnel mais aussi de l'équi-coaching

Sonia - Coach en développement personnel et praticienne énergétique dans votre Espace Vitaléveil

espacevitaleveil@gmail.com