Ces huiles essentielles qui réveillent nos mémoires et nos émotions


Odeurs, senteurs, parfums, baumes et onguents odorants figurent dans tous les récits des anciennes civilisations. Que nous étudions l’époque des pharaons, la culture indienne, l’ancien ou le nouveau Testament, toujours il est fait mention d’utilisation de plantes aromatiques et de pratique d’onctions aux huiles parfumées.

Par l’acte de la consécration, en versant l’huile parfumée sur la tête du roi, le prêtre conférait au souverain le pouvoir du Divin, marquant ainsi son caractère inviolable. Les divinités étaient toujours mis en relation avec des bonnes odeurs.

On retrouve la même croyance chez les Égyptiens qui embaumaient leurs morts afin de leur assurer l’accès à la vie éternelle.
Les Dieux prenaient plaisir aux odeurs agréables et afin de susciter leur bonne humeur et leur bienveillance, les prêtres procédaient tous les matins à leur toilette. À cet effet, chaque sanctuaire possédait son atelier de parfumerie dans lequel on préparait des huiles sacrées destinées à l’onction de la statue du dieu.

Les onguents et huiles parfumés utilisés lors de ces cérémonies étaient un savant mélange de matières grasses et de substances aromatiques provenant de plantes et d’arbres considérés et vénérés à leur tour comme des « Êtres sacrés ».

De toute évidence, les parfums et huiles aromatiques jouaient un rôle majeur dans la médiation entre l’homme, son âme et Dieu.

L’odorat tout comme le toucher et le goût font partie de nos sens intérieurs qui nous aident à franchir la barrière du monde de la matière dense.
La subtilité de l’odeur nous permet d’entrer en contact avec la subtilité de notre être, créant un pont vers nos émotions, notre âme mais aussi vers une autre réalité, celle qui dépasse notre simple existence individuelle, afin de nous relier à une dimension plus universelle et sacrée.

L’odorat, une odyssée olfactive

Du concret vers l’imaginaire, du corps vers l’esprit, l’odorat représente le sens le plus énigmatique de tous. Nous sommes encore loin d’avoir percé le mystère de l’alchimie du parfum qui, bien qu’éphémère, invisible et impalpable, agit au plus profond de nous.
En liaison directe avec notre cerveau limbique, notre cerveau archaïque, siège de nos instincts et de nos émotions, les molécules odoriférantes et vibrantes se mettent en résonance avec les couches profondes de notre inconscient.
Elles peuvent alors livrer, sous l’action des effluves odorants, une partie de leur mystère.
Dans ce domaine, les différentes réalités se rencontrent, se croisent et s’interpénètrent : partant d’une réalité scientifique, de la composition biochimique mesurable et quantifiable d’une Huile Essentielle, nous parvenons très vite à une réalité plus subtile et subjective, mais tout aussi réelle.
qui pourrait nier la présence d’une fragrance enivrante avec tout son cortège de sensations et d’émotions.

En effet, les Huiles Essentielles contenant la quintessence odorante de la plante agissent sur plusieurs niveaux.
Leurs molécules et vibrations pénètrent les différentes « strates » de notre être, se dirigeant du corps vers l’esprit en passant par le kaléidoscope très coloré et varié de nos souvenirs et états d’âme, nous transportant au-delà de l’espace et du temps.


Les émotions


Du fait de sa consistance fluide ou liquide (et non pas grasse ou huileuse), l’Huile Essentielle traverse rapidement la barrière de l’épiderme avant de se diffuser très largement au sein de nos liquides corporels (le sang, la lymphe et le liquide céphalo-rachidien).
Son odeur entrant en résonance avec notre mémoire olfactive évoque souvent en nous des sensations, émotions et souvenirs divers selon le vécu de chacun. L’interaction entre le corps liquide, son odeur et sa résonance avec les profondeurs de notre psyché reste encore un phénomène très mystérieux.
La conscience
Ici nous touchons à l’aspect le plus subtil, volatil et éthéré des Huiles Essentielles.
En effet, une fois le flacon ouvert, la « quintessence » s’envole et la matière fluide s’évapore au fur et à mesure, se transformant en un souffle incolore et immatériel qui laisse en nous, durant quelques instants encore, sa trace olfactive, avant de disparaître.
Et pourtant, bien qu’éphémère cette trace a un retentissement durable. Elle se fraie un chemin à travers des méandres de notre esprit qui finit par s’en imprégner et s’éclairer, à condition que nous soyons prêts à entamer cette démarche.


Votre Espace Vitaléveil vous propose des soins énergétiques aux huiles essentielles mais aussi des consultations en naturopathie


Muriel - naturopathe et praticienne en énergétique


Texte issu du livre "les huiles sacrées" de Juta Lentze